10 janvier 2022

Les productions de l’Atelier Calder Digital Studio

Depuis plus de trente ans l’Atelier Calder mène une politique d’invitation d’artistes en résidence. Des archives photographiques, des films, des entretiens ont été produits durant ces 30 dernières années.
Ces archives photographiques et vidéos constituent la mémoire de l’Atelier Calder.

La situation géographique de l’Atelier Calder, situé en zone rurale sans transport en commun facilement accessible, ainsi que les conditions restrictives d’accueil du public dans le cadre de la réglementation des Établissements Recevant du Public (ERP), la crise sanitaire que nous traversons actuellement et ses restrictions sont autant de facteurs qui limitent les interactions entre le public et les artistes en résidence à l’Atelier Calder

Suite à ce constat, l’Atelier Calder a imaginé un dispositif «  L’Atelier Calder Digital Studio » permettant de poursuivre et de renforcer son lien avec le public d’amplifier la diffusion, la promotion des artistes et des projets réalisés durant les résidences à Saché.

Cette plateforme numérique de diffusion, permet la dématérialisation de certaines actions, et surtout d’augmenter de manière significative le nombre d’événements et de visiteurs.
L‘Atelier Calder Digital Studio, fonctionne en sessions correspondantes aux actions de diffusion de l’Atelier Calder sous forme numérique :
présentations des résidences, conférences avec les écoles d’art, actions pédagogiques, rencontres avec les artistes, restitutions à la fin des séjours (Portes ouvertes).

L‘Atelier Calder Digital Studio permet aussi de proposer des discussions entre l’artiste en résidence et un animateur, curator ou professionnel.
Plusieurs dispositifs seront possibles en fonction des sessions, de la nature des projets et de l’intérêt des artistes pour ce type d’actions.

Une transformation des moyens de diffusion de la création contemporaine

L’Atelier Calder Digital studio est une plateforme multi caméras de diffusion broadcast dédiée à la diffusion en ligne, en temps réel ou en podcast vidéo sur les réseaux sociaux et le site de l’Atelier Calder et surtout sur la chaîne Youtube de L’Atelier Calder Digital Studio

 


 

La première session de l’Atelier Calder Digital Studio a été diffusée le jeudi 6 mai 2021, elle a été réalisée lors de la résidence de l’artiste Aki Sasamoto qui s’est tenue du 11 janvier au 12 mai 2021.

A ce moment de l’année les structures culturelles étaient fermées au public, la visite d’atelier de fin de résidence d’Aki Sasamoto ne pouvait pas se dérouler en présentiel, d’où la mise en place du Digital Studio dès cette première résidence en 2021.
Cette visite d’atelier en ligne, présentait un film retraçant les principales étapes de production et de création du projet de résidence intitulé « A Millimetre Difference ».

Ce film était suivi d’une visite d’atelier-performance filmée de l’artiste dans l’Atelier Calder puis d’une conversation entre l’artiste et plusieurs professionnels de l’art : Sarina Basta (curatrice et directrice du bureau des Heures Invisibles, Kathy Alliou Cheffe du Département développement scientifique et culturel des Beaux-arts de Paris), Sandra Delacourt (Critique d’art et professeure d’histoire de l’art contemporain à l’ESAD TALM Tours) et Amélie Mourgue d’Algue (artiste et enseignante du bureau des heures invisibles).

La diffusion de ce projet s’est tenue sur la plateforme Youtube où l’Atelier Calder a créé une chaîne « Atelier Calder Digital Studio » : https://youtu.be/dQXcxYWHxeU

 


Aki Sasamoto en résidence de janvier à mai 2021

Aki Sasamoto a une pratique transdisciplinaire, installations, performances, vidéos, elle s’inspire de ce qu’elle trouve dans son environnement proche. Son travail explore à travers le langage et le mouvement, la complexité de la nature humaine. Avec poésie et humour, elle construit et déconstruit les modes de vie parfois absurdes que nous sommes amenés à adopter.

Aki Sasamoto (Japon, 1980) vit et travaille à New York. Son travail a été présenté à la Triennale de Yokohama; St. Mark’s Church à New York; Whitney Museum of American Art à New York; la Biennale de Shangaï; le Mori Art Museum à Tokyo et le Hirosaki Museum of Contemporary Art. Elle est lauréate du Prix Guggenheim en 2019, et en 2021 elle a reçu le prix de l’Académie Américaine des Arts et des Lettres. Elle est diplômée à Wesleyan University et à Columbia University. Sasamoto enseigne la sculpture à l’université de Yale.

Rosa Barba

Film réalisé par Guillaume Blanc dans le cadre de la résidence de Rosa Barba à l’Atelier Calder de mi-septembre à mi-décembre 2021

Rosa Barba vit et travaille à Berlin.
Cette artiste internationalement reconnue, propose une approche multidisciplinaire et expérimentale de l’art, tout en instaurant un dialogue permanent entre son travail et les lieux où elle intervient.
A Saché, Rosa Barba a pu développer un projet inédit, un dispositif de recherches sonores, accompagné d’une série d’œuvres interrogeant la plasticité du film comme médium.