Accueil

Voilà l’été.

Vous auriez pu aller coller votre serviette de bain à cette famille bruyante.
Vous auriez pu faire la queue à 2h du matin pour entrer dans cette discothèque berlinoise.
Vous auriez pu aller respirer la poussière des rues avignonnaises à la recherche de la pépite.

Mais non.
Depuis que vous avez décidé de vous consacrer à votre œuvre, vous ne ressentez plus se besoin de consommation touristique.
Bravo, vous êtes enfin libres.

Si malgré ça, vous consultez encore aaar.fr, vous serez sans doute ravis de découvrir des expositions pas loin de chez vous.
Allez donc y faire un tour d’un coup de bicyclette.
Il ne s’agit plus de consommation culturelle mais de contribution à la vitalité du terroir artistique locale.

L’avenir est en Région Centre et pas à Paris ou Dubaï.
Il n’y a qu’à observer votre atelier pour s’en rendre compte.