Du 01 Avr au 31 Août 2017

El Anatsui « UGWU »

Catégorie :

41 Loir-et-Cher

PÉDILUVE DE LA COUR DE LA FERME & PARC HISTORIQUE

Adresse :

rue des Argillons 41150 - Chaumont-sur-Loire

Plus d'infos

Cet Évènement fait partie de :

Du 01 Avr au 05 Nov

saison 2017

Mondialement respecté et reconnu, a fortiori depuis qu’il a reçu le Lion d’Or de la Biennale de Venise en 2015 pour l’intégralité de son œuvre, El Anatsui est connu pour ses sculptures en bois, en argile et ses assemblages complexes de matériaux recyclés. A la fin des années 1970, il privilégie l’utilisation des tessons de verre et de débris de céramiques. Deux décennies plus tard, il réalise ses premières pièces de « tissus » à partir de « matériaux pauvres ».

Les installations murales monumentales d’El Anatsui, ainsi que ses sculptures sur plancher sont constituées de « matériaux de rebut » : capsules de bouteilles en aluminium, canettes concassées, aplaties, ou encore de tôles découpées. L’artiste assemble soigneusement ces matériaux et les relie entre eux par des fils de cuivre. Les pièces sont d’abord composées au sol, puis elles sont fixées au mur. Leurs formes souples et irrégulières évoquent des drapés, des tapisseries, des vêtements. Les œuvres aux couleurs vives et chatoyantes s’inspirent des grandes étoffes « kente », pièces aux motifs symboliques portées par les chefs ghanéens.

Tels des rideaux de scène ou des tapisseries précieuses, ses tentures métalliques ont paré nombre de façades prestigieuses, du Palazzo Fortuny pendant la 52ème Biennale de Venise, à la Alte Nationalgalerie
de Berlin, en passant par le Palais Galliera, à Paris, la Royal Academy de Londres… Il a récemment investi la High Line, ancienne voie ferrée aérienne de New York, devenue un parc suspendu, avec un « mur » de métal et de miroirs.

El Anatsui puise son inspiration dans les traditions africaines de recyclage et de détournement d’objets manufacturés usagés. Il a su ériger la récupération en pivot du processus créatif. Ses œuvres interrogent les échanges mondiaux du commerce, la destruction, la transformation des matériaux, symboles des événements traversés par le continent africain.

À Chaumont-sur-Loire, El Anatsui a été invité à intervenir en 2015 dans la Galerie du Fenil et y a conçu une œuvre exceptionnelle “XiXe” présentée jusqu’en février 2017. En 2016, c’est dans le Parc Historique qu’il a réalisé une œuvre “Ugwu”, signifiant “colline”, dans l’esprit des sculptures de bois qu’il aime à concevoir, puisant, cette fois, son inspiration dans le proche environnement du Domaine.

En 2017, il s’inspire des gabarres de Loire, traditionnels bateaux à fond plat, qu’il utilisera pour créer une nouvelle œuvre liée au Pédiluve de la Cour de la Ferme.

El Anatsui
GHANA

© Eric Sander

El Anatsui est né à Anyako au Ghana en 1944. Il vit et travaille à Nsukka au Nigeria. Diplômé du Collège d’Art de l’Université des Sciences et Technologies de Kumasi au Ghana (1969), il complète sa formation classique par l’apprentissage des techniques anciennes de la culture ashanti : gravure, céramique, poterie… Dans les années 1970, il rejoint le groupe d’artistes nigérians Nsukka, associé à l’Université du Nigeria. Il a enseigné à l’Université du Nigeria de 1975 à 2011.

En 1990, il est l’un des cinq artistes choisis pour représenter l’Afrique à la 44e Biennale de Venise.

Il a montré son travail dans le monde entier : Mnuchin Gallery, New York (2014) ; Jack Shainman Gallery, New York (2014) ; Royal Academy of Arts, Londres (2013) ; Akron Art Museum, Akron, Ohio, USA (2012) (exposition itinérante (2012-2015) : « Gravity and grace : Monumental Works by El Anatsui » ; Brooklyn Museum, New York ; Des Moines Art Center, Iowa ; Bass Museum of Art, Miami ; Museum of Contemporary Art San Diego, Californie) ; Sterling and Francine Clark Art Institute (The Clark), Williamstown (2011) ; National Museum of Ethnology, Osaka, Japon(2010) ; Royal Ontario Museum, Toronto (2010) (exposition itinérante (2010-2012) : El Anatsui : When I Last Wrote To You About Africa) ; National Museum of Ethnology, Osaka, Japon (2010) (Exposition itinérante (2010-2011) : « A fateful Journey : Africa in the Works of El Anatsui ») ; Rice University Art Gallery, Houston (2010) ; Jack Shainman Gallery, New York (2013, 2010, 2008) ; Metropolitan Museum of Art, New York (2008); National Museum for African Art, Smithsonian Institute, Washington ; 52e Biennale de Venise (2007) ; Biennale of African Art, Sénégal (2006) ; Hayward Gallery, Londres (2005) ; Museum Kunst Palast, Düsseldorf, Allemagne (2004) (exposition itinérante (2004-2007) : « Afrika Remix » ; Centre Pompidou, Paris ; Mori Art Museum, Tokyo ; Moderna Museet, Stockholm) ; Biennale de Gwangju, Corée du Sud (2004) ; National Museum of African Art, Smithsonian Institute, Washington (2000-2001) ; Centro de Cultura Contemporania Barcelona (CCCB, 2001) ; 8e Triennale de Sculpture d’Osaka, Japon  (1995) ; 44e Biennale de Venise (1990)…

En 2013, il remporte le prestigieux Charles Wollaston Award pour son œuvre « TSIATSIA (searching for connection, 2013) ». Cette gigantesque tenture chatoyante, créée à partir de matériaux de récupération, ornait la façade de la Burlington House, pendant l’exposition d’été 2013 de la Royal Academy of Arts à Londres (Royal Academy’s 245th Summer Exhibition).

En 2014, El Anatsui est promu au grade d’Académicien honoraire à la Royal Academy of Arts de Londres.

El Anatsui est représenté par : Jack Shainman Gallery, New York ; October Gallery, Londres ; Inception Gallery, Paris.

RÉCOMPENSES

2015
Lion d’Or, Biennale de Venise

2013
Prix « Charles Wollaston », 245ème Exposition d’été, Académie Royale des Arts, Londres, Royaume-Uni

1999
Prix du Public, 7ème Triennale de Sculpture à petite échelle, Stuttgart, Allemagne

1998
Prix de Bronze, 9ème Triennale de Sculpture d’Osaka, Japon

1995
Prix « Kansai Telecasting Corporation », Triennale de Sculpture d’Osaka, Japon

1990
Mention Honorable, 44ème Biennale de Venise, Italie

COLLECTIONS PUBLIQUES

  • African Studies Gallery, University of Nigeria, Nsukka, Nigeria
  • Akron Art Museum, Akron, Ohio, USA
  • Asele Institute, Nimo, Nigeria
  • Bill and Melinda Gates Foundation, Seattle, USA
  • Brooklyn Museum, New York, USA
  • Centre Pompidou, Paris, France
  • Clarks International Art Collection, Somerset, United Kingdom
  • de Young Museum, San Francisco, USA
  • Denver Art Museum, Colorado, USA
  • Diamond Bank of Nigeria, Victoria Island, Lagos, Nigeria
  • Eden Project, Cornwall, United Kingdom
  • Fowler Museum, University of California, Los Angeles, USA
  • French Cultural Centre, Lagos, Nigeria
  • Ghanaian Embassy, Copenhagen, Denmark
  • Guggenheim Abu Dhabi, UAE
  • Hood Museum of Art, Hanover, USA
  • Indianapolis Museum of Art, Indianapolis, USA
  • International Peoples’ College, Helsingør, Denmark
  • Iwalewa-Haus, University of Bayreuth, Bayreuth, Germany
  • Jordan National Gallery of Arts, Amman, Jordan
  • Los Angeles County Museum of Art, USA
  • Missoni, Milano, Italy
  • Musée Ariana, Geneva, Switzerland
  • Museum Kunstpalast, Duesseldorf, Germany
  • Museum of Art, University of Iowa, Iowa City, USA
  • North Carolina Museum of Art, Raleigh, USA
  • Osaka Foundation of Culture, Osaka, Japan
  • Royal Ontario Museum, Canada
  • Rubell Family Collection, Miami, USA
  • Saint Louis Art Museum, St. Louis, USA
  • Samuel P. Harn Museum of Art, Gainesville, USA
  • Setagaya Art Museum, Tokyo, Japan
  • The British Museum, London, United Kingdom
  • The Carnegie Endowment for International Peace, Washington DC, USA
  • The Hammermill Collection, Hellebaek, Helsingør, Denmark
  • The Metropolitan Museum of Art, New York, USA
  • The Museum of Modern Art, New York, USA
  • The National Gallery of Contemporary Art, Lagos, Nigeria
  • The National Museum of African Art, Smithsonian Institute, Washington DC, USA
  • The Nelson-Atkins Museum, Kansas City, Missouri, USA
  • The Newark Museum, USA
  • The World Bank Art Collection, Washington DC, USA
  • UNAIDS, Geneva, Switzerland

 

TARIFS

BILLET DOMAINE

  • 40 installations et expositions d’art contemporain sur l’ensemble du Domaine
  • 30 nouveaux jardins dans le cadre du Festival International des Jardins
  • 32 hectares de parcs (Parc Historique et Parc du Goualoup)
  • Le Château complètement remeublé et ses somptueuses Écuries

Billet 1 journée

  • adulte : 18,00 €
  • réduit1: 11,50 €
  • enfant de 6 à 11 ans : 6,00 €
  • Tarif “familles” : gratuité pour 2 enfants de moins de 12 ans pour l’achat de 2 entrées plein tarif Domaine à 18,00 €.

Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans, les personnes handicapées sur présentation d’une carte, les titulaires de la carte de presse, les agents de la Région Centre-Val de Loire et les chauffeurs de cars.