Deadline : 20 Jan 2018

Séminaire de formation « Arts & espace public  » / les 29 et 30 janvier 2018, de 9h00 à 18h00

Catégorie :

Séminaire co-organisé par l’École supérieure des beaux-arts TALM-Tours, le pOlau – pôle Arts Urbanisme et ENSCI-Les ateliers

Arts et Espace public

est un séminaire de formation consacré à l’écriture et au montage de projets artistiques pour l’espace public.

L’espace public est un terrain d’expression artistique en mutation. Les formes créées, les contextes et les types de collaborations évoluent. Les enjeux urbains et politiques irriguent et nourrissent la création contemporaine. Un champ de pratiques et de représentations émerge au contact des arts plastiques et vivants, de la recherche et des disciplines de la conception urbaine (paysage, urbanisme, architecture).

À travers l’étude nationale du pOlau-pôle des arts urbains, Plan-guide arts et aménagement des territoires (commande du ministère de la Culture), il s’agit de présenter ces mutations et d’en étudier les conséquences sur le montage, l’écriture et la production des projets artistiques. Comment, dans ce contexte, écrire et concevoir un projet artistique à destination de l’espace public ?

Par l’intermédiaire de cours théoriques et d’exercices pratiques accompagnés, le séminaire proposera des éclairages autour des questions suivantes :

  • Quelle forme prend l’art en espace public aujourd’hui ?
  • Quelles sont les nouvelles parties-prenantes de ces projet et comment comprendre leurs attentes?
  • Comment articuler l’intention de l’artiste et les attentes de commanditaires ?
  • Quels sont les dispositifs et terrains structurant la commande ?
  • Quels mots, quelles méthodes, quels accompagnements pour mettre en œuvre ces projets ?

Les formateurs et formatrices

Armand Behar, artiste

Artiste-enseignant et créateur d’espaces dédiés à la création contemporaine, Armand Behar cofonde, dans les années quatre-vingt-dix, 3000-Le Cube où il crée le premier fablab de France. Dans les années deux mille à l’ENSCI, il crée le post-diplôme Création et Technologie contemporaine. En 2012, il ouvre la plateforme de recherche et d’expérimentations en art et industrie contemporaine, PhénOrama à l’ENSCI. En 2010, il intègre l’atelier de J. Magerand – ENS – Architecture Paris La Villette comme enseignant des arts et des techniques de représentation. Depuis 2016, il est responsable de programmes de recherche à l’ENSCI et anime celui dédié à la recherche en création : Écritures de création, pratiques de recherche. Par ailleurs, depuis les années 2000, il se consacre à la création d’une œuvre évolutive, Histoire d’une représentation, exposée dans des centres d’art, galeries, biennales.  En 2012, il crée le collectif d’artistes Le Dîner des puissants avec C. Malrieux et A. Guillaume.

Marie-Haude Caraës, politologue

Marie-Haude Caraës est directrice de l’École supérieure d’art et de design TALM-Tours et directrice-adjointe de l’École supérieure d’art et de design TALM (Tours, Angers, Le Mans) après avoir dirigé le Pôle recherche, expérimentations et éditions de la Cité du design. Elle a co-dirigé avec Philippe Comte des recherches dont notamment Vers un design des flux. Elle a été le commissaire de l’exposition Les androïdes rêvent-ils de cochons électriques ? à la Biennale internationale design Saint-Étienne en 2013 et mène, en parallèle, des travaux de recherche personnelle, notamment Images de pensée (RMN, 2011) avec Nicole Marchand-Zanartu.

Pascal Ferren, philosophe

Après des études de philosophie spécialisées sur la question de la ville puis du développement durable des territoires (master 2 professionnel Éthique et Développement durable à l’université Jean Moulin – Lyon), il travaille à l’Agence d’urbanisme pour le développement de l’agglomération lyonnaise. Il y développe des méthodes d’urbanisme sensible et collaboratif dans le cadre des Ateliers d’innovation en urbanisme. En 2012, il rejoint le pOlau pour assurer la gestion des projets urbains et le suivi des équipes artistiques. Il suit les démarches culturelles et artistiques intégrées aux projets urbains et assure la gestion des projets de la structure, depuis leur conception jusqu’à leur réalisation. Il intervient sur différentes régions françaises (Bordeaux, Bretagne, Rhône-Alpes, Normandie, etc.), lors de formations et rencontres professionnelles ou encore dans le cadre de projets urbains, pour promouvoir les outils artistiques et culturels dans le cadre du développement des territoires. Depuis décembre 2016, il est directeur-adjoint du pOlau.

Maud Le Floc’h, urbaniste

Diplômée en aménagement du territoire-urbanisme (maitrîse sciences et technique CESA, Polytechnique – Tours), en sciences de l’information (DEA CELSA – Sorbonne), et forte d’une expérience éprouvée dans le domaine des arts en espace public, Maud Le Floch, directrice du pOlau, développe en acte une réflexion à l’interface de la création artistique et de la production urbaine. Elle programme ou conçoit différents rendez-vous artistiques relatifs à la ville et à l’urbain (Paris Quartier d’été, Rayons frais – Tours, Coopérative 2r2c – Paris, La Ville à l’état gazeux).  De 2002 à 2006, elle conçoit l’opération Mission repérage(s)  – un élu, un artiste, recherche-action dans treize villes françaises, qui créé les conditions de visions croisées autour d’une ville, de ses aménagements et des enjeux urbains afférents (ed. l’Entretemps-2006). Elle crée en 2005 l’Agence Wille, structure conseil et ingénierie culturelle spécialisée dans la conception artistique en espace public, agissant auprès d’acteurs publics (collectivités publiques, opérateurs culturels, société d’aménagement). Avec le soutien du ministère de la Culture, Maud Le Floc’h fonde en 2007 le pOlau-pôle des arts urbains, structure nationale basée à Tours. C’est depuis ce poste d’observation et d’actions qu’elle crée divers outils (recherche-action, résidence, scénario de programmation, étude urbaine) dans l’objectif de créer les conditions de coopération entre les milieux artistiques et la sphère des politiques urbaines. Elle collabore en 2009 à la Consultation pour le Grand Paris aux côtés de l’équipe de Jean Nouvel. Elle conçoit pour le compte de maîtres d’ouvrage ou de maîtres d’œuvre des programmes d’accompagnement artistique et culturel pour diverses opérations de transformation urbaine.

Informations pratiques

PUBLIC CONCERNÉ

  • Élèves en DNA et DNSEP des écoles supérieures d’art et de design
  • Étudiant·es des universités à partir de la licence
  • Professionnel·les en art, design, architecture, etc.

COÛT POUR LES professionnel·les : 150 euros les deux journées (pour s’inscrire dans le cadre de la formation continue, contactez-nous, votre Pôle emploi ou OPCA).

INSCRIPTION :

marie-haude.caraes@talm.fr

contact@talm.fr

LIEU : Ateliers grands formats de l’École supérieure des beaux-arts TALM-Tours (dans les locaux de l’AFPP) – 9, rue Frédéric Sauvage 37 000 Tours