7 avril 2014

XUL

Fichiers liés :

XUL ?

Xul est un espace/temps de liberté offert aux créateurs en tout genre. Artistes professionnels, peintres du dimanche, performeurs d’un soir, tous sont invités à présenter quelque chose à Xul. Cet événement se déroule de façon récurrente mais aléatoire dans le temps. Les règles du jeu changent à chaque édition, mais il est important d’avoir à l’esprit que personne n’est forcé de suivre ces règles.
Xul se déroule habituellement au 108-Maison Bourgogne d’Orléans, mais on déjà vu un nanoXul à Carmes Village et un microXul à l’identité Remarquable et des performances sur la voie publique. Xul s’auto-finance principalement sur le bar ouvert à cette occasion. Ayant reçu le soutien du 108 lors des deux premières éditions et de Labomedia dans les deux dernières. Aucun artiste n’est rémunéré mais en revanche tous ceux qui en ont besoin sont défrayés.
Les candidatures à Xul sont spontanées et aucune n’a été refusée jusqu’à maintenant. Le public peut y découvrir des créations dans les domaines des arts plastiques, assister et/ou participer à des performances, y écouter de la musique et en faire.

Le premier Xul s’est déroulé il y a 6 ou 7 ans. L’histoire est partie d’une blague. J’avais installé une sculpture à caractère plutôt décoratif dans les locaux de l’association Labomedia et quelqu’un a lancé l’idée d’organiser un vernissage pour l’inaugurer. Saisissant la balle au bond, j’invitais un groupe à jouer en live pour ce vernissage. Une idée en entraînant une autre, ce vernissage s’est transformé en cinq vernissages associés à cinq de mes installations, accompagnés de cinq performances inauguratrices.
Suite à cet événement, beaucoup de spectateurs et de perfomeurs invités eurent envie de présenter eux aussi quelque chose dans un contexte similaire. C’est ainsi que Xul II est arrivé.
Lors du dernier Xul (XUL VI), je n’ai présenté qu’une unique installation vidéo dans une des salles occupé par Xul alors que plus de trente projets étaient exposés ou activés durant les 9 heures de cet événement.

Philippe Coudert, avril 2014

Les 7 principes de la philosophie XUL

Depuis la création de Xul par Philippe Coudert en octobre 2011, le public n’avait pas eu connaissance des « 7 principes de la philosophie Xul ». Ce texte de Benjamin Cadon, demeuré coincé sous un meuble et finalement retrouvé lors d’une opération de nettoyage en cette année 2014, a été mis en ligne sur le site de Xul à l’occasion de Xul VI qui se déroula en mars de cette même année.

La lecture de ce véritable manifeste qui nous informe, nous édifie et nous inspire, appela naturellement à prolonger l’expérience de partage de la pensée avec cette conférence débat dont l’essentiel se trouve désormais archivée en audio, pour les participants de Xul, le public, les générations futures ; Benjamin Cadon explique et précise sa pensée lorsque Philippe Coudert nous fait part de l’application « sur le terrain » de ces sept fameux principes. Suivent alors une conclusion de l’auteur sur sa démarche rédactionnelle ainsi que des questions du public.

1er principe : L’élasto-Bang néguentropique
« Ce premier principe induit que l’univers dans lequel nous vivons est animé d’un mouvement élastique d’expansion-contraction qui constitue autant de tentatives (= de « big-bangs ») dans la quête de l’équilibre parfait ».
=> La reconnaissance de l’existence d’une seul big-bang ne serait donc pas suffisante à une bonne compréhension des éléments qui nous entourent ?

2ème principe : L’écosophie multidimensionnelle
« L’écosophie tend à donner autant de valeurs à tous les êtres vivants, qu’ils soient très organisés d’un point de vue biologique (les humains) ou monocellulaires donc plus « simples ». »
=> Qu’en est-il de notre place au sein de la matière ?

3ème principe : La civilisation univers
« En revenant au constat que nous sommes des pointes d’organisation de la matière/information dans l’univers, nous pouvons nous considérer comme des véhicules temporels de cette information /…/ »
=> L’intelligence, ou plutôt les intelligences, seraient-elles un obstacle à l’homéostasie, ou au contraire, son seul avenir ?

4ème principe : La transcendance digitale
« Une des façons envisageables de transcender cette civilisation univers est de construire un outil qui dépasse les capacités de l’humain à assurer sa propre survie. Cet outil merveilleux, nous l’avons déjà inventé, il s’agit de l’ordinateur et du réseau auquel on peut aisément associer le robot. »
=> Sans ordinateurs, point de salut ?

5ème principe : La technocognosociobio convergence
« On constate une convergence accrue des technologies liées aux sciences cognitives, sociales, biologiques et informatiques. La connexion de l’homme avec un réseau informatique, prévue pour 2029, en sera une des marques emblématiques. »
=> Le vivant doit-il penser à se préserver du « tout en réseau » ?

6ème principe : La singularité technologique
« À un point donné (estimée à 2030 par des experts), l’ordinateur aura une capacité de calcul supérieure à celle des êtres humains. »
=> Doit-on craindre un tel lendemain ou simplement mettre un place une dynamique plus saine pour l’avenir ?

7ème principe : Le meta-art
« Le meta-art est un principe d’analyse holistique de notre biotope intellectuel : il tend à considérer toutes les actions et perceptions en amont de la réalisation ou de la perception d’une création artistique ou culturelle. »
=> Vers une disparition de la chronologie au profit d’un « devenir » qui importerait autant que « l’être » ?

+ 8ème partie : questions du public

Débat animé et mis en onde par Thomas Charmetant, avril 2014

__

XUL VI

Ce Xul s’est déroulé le samedi 1er mars de 15h à minuit au 108 (108, rue de Bourgogne à Orléans).

Programme

Expositions diverses et variées, travaux finalisés ou en cours, performances sonores, corporelles et bien surl’éternelbar et bar à soupes.

Dystopies urbaines, 3 cartographies par Aurélien Boyer-Moraes,
L’éloquence de l’espace, boucle vidéo, Pierre Feller,
Isolement, Tome 1 : Antoine
, projection et labo par Manu Boscaet Julien Tessereau,
Les portes de l’enfer, une installation sonore de Yannis Bellair,
Figure endormie,diptyquephotographique, florence p.,
Genre ait rien à foutre, roman photo de Charlotte Gaillet + friends,
Boîte à Messages d’Amours #2, installation sonore de Julien Fleureau et Xavier Girard,
Soirée Encore heureux, village festif par le collectif NoTone,
K7 vs galette, duo musical d’Ayato et Alim’ Phantom,
ram‿muay², performance dansée de Julien Crosnier et Senghte Van Bouapha,
Boxe Archives, 2 pièces vidéo de Sengthe Vanh Bouapha en marge de ram‿muay²,
In situ veritas #0, Thomas Charmetant,
Sept centimètres de plus-value, installation multimedia de Sébastien Hoëltzener et Thomas Charmetant,
Exposition photographique de canards d’Olivier Baudu et Marie Vitart,
Laboratoire de chill-out samplique, live sonore/open mic,
Son de la spéculation, œuvre sonore de Camille Dianoux,
Best Of Jérôme Lopé,
Nous détruirons Tout, installation de l’Atelier de Création Expérimentale (ACE),
Portrait de Max Planck et Espaces courbes, pliages conceptuels de Damien Dion,
2001, installation cinématographique de Yves Duranthon et Sebastien Hoeltzener,
Opération Crocodile, live de Nocturne,
Socrate, grenouille, héroïne, recueils de poésies de Vince Aucagne,
Inci-dansent, performance multimédia de Christine Desfeuillet, Patrick Sintes et Isabelle Thion,
La Collection, diaporama d’une obsession du collectif des contrôleurs,
Le plafond, Installation de Sylvain Blocquaux et Sandrine Leturcq,
Métamorphoses, travail graphique et performance de Marine Delgove,
Nippies pour tous, une pièce vidéo de Laure Peyramayou,
(les) Infiltré(s) #1, performance dansée de la Compagnie Eponyme,
Xul Toy Fa, rapport d’action de Xul,
Yukoku, ciné concert par Ayato sur un film de Mishima,
no-radio – 106.5 MHz – 2,412 GHz – 40 > 20 000 Hz, radio libre pour anonymousses,
Panier – Panio, sortie mondial de l’album – Olivier Baudu / Thomas Charmetant,
Le cerveau vide, les yeux ouverts, une exposition photographique de Bertrand Depoortère,
Xul, calme et volupté, une pièce vidéo de Charles Baudelaire,
Philippe Coudert, une boucle vidéo de Paul Pols,
Leçon de chose, vidéo didacticielle, sous-titrée de Jean Couturier et José Diaz,
Biological Muppet, Sculpture-collage vidéo de Philippe Coudert.
Horloge infernale et Arbre, Dom
L’esprit de la niche, installation accidentelle de Clément Didier
LabPerf#5,Performancesecrète dans un lieu secret de Drole2Danses,
Ils existent, une enquète photo/graphique de Marek Zaroslinski.

Line Up des performances
14h balances Nocturne
15h Ouverture des salles
18h00 – 00h00 Laboratoire de chill-out samplique (CREdO)
19h00 -22h30 / 23h15-00h00 Soirée Encore Heureux (Garage)
19h30 Yukoku (C11/salle de projection)
20h Les infiltrés (Garage)
21h Inci-dansent (B7)
21h30 Ram Muay (B5)
22h00 K7 vs Galette (D3)
22h30 Opération Crocodile (Garage)