19 juillet 2019

Présentation du fonds d’atelier Jean Mauret, Service du patrimoine et de l’inventaire

Présentation de l’atelier (1969-2015) du peintre-verrier Jean Mauret

C’est à l’occasion de la réalisation d’une publication sur l’abbaye et les vitraux de Noirlac (Cher) en 2011 que le service Patrimoine et inventaire a rencontré Jean Mauret, découvert son atelier et initié l’étude sur les fonds d’ateliers de peintres-verriers établis dans la région Centre-Val de Loire.

Les ressources de l’atelier de Jean Mauret, la volonté de l’artiste de faire partager son expérience et son savoir-faire, ainsi que la présence d’une œuvre de création bien ancrée sur le territoire régional (62 églises sur 128), constituaient des conditions d’exception et une occasion pertinente à saisir.

L’étude, conduite de 2015 à 2017, a consisté à recenser et exploiter les documents produits par l’atelier, à comprendre le fonctionnement de celui-ci et à en restituer l’évolution. Il s’agissait de restituer l’œuvre et la démarche d’un artiste verrier installé depuis 50 ans dans le département du Cher et ayant œuvré à la fois comme restaurateur, créateur et collaborateur d’artistes non verriers.

L’étude s’applique aux œuvres de création de Jean Mauret réalisées depuis l’installation de son atelier à Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher) en 1969 et jusqu’à 2015. On note qu’après cette dernière date, l’artiste poursuit son œuvre et conduit encore plusieurs projets de création, en particulier pour l’église de Morogues dans le Cher (2017), pour le dortoir de l’abbaye de Sénanque à Gordes dans le Vaucluse (2017) et dans le cadre de recherches personnelles.

Maquettes proposées par Jean Mauret en 2004 (choeur et oculus ouest) pour l’église de Saint-Pantaléon-de-Lapleau (Corrèze). Crayon et gouache sur papier. Ech. 1/10e. Documents conservés à l’atelier de Saint-Hilaire-en-Lignières.

Lire la suite sur le site du Service du patrimoine et de l’inventaire en Région centre – Val de Loire.