7 décembre 2017

Catégories :

Lancement du musée virtuel Universal Museum of Art le 5 décembre 2017

Proposer sur Internet des expositions virtuelles inédites constituées d’œuvres numérisées, issues de collections publiques ou privées, et donner accès à des lieux disparus, pillés, endommagés ou détruits, tel est l’objectif du projet UMA (Universal Museum of Art), lancé le 05/12/2017. Accessible gratuitement « sur tout support » via un navigateur web, le musée numérique est financé par la vente en ligne de produits culturels, notamment des ouvrages en lien avec ses expositions.

Chaque œuvre présentée est accompagnée de cartels, de « contenus multimédias » et de « rubriques thématiques » contextualisant son mouvement ou sa période artistique. La première exposition intitulée « Les Mythes Fondateurs, illustrés par les maîtres de l’Antiquité à nos jours » a été conçue en collaboration avec Diane de Selliers, curatrice et fondatrice de la maison d’édition du même nom.

Un concours d’architecture dont l’objectif est de réaliser un bâtiment virtuel, qui « devra rester fidèle à l’usage muséal, tout en restant infidèle à ses contraintes architecturales », sera mis en place en janvier 2018, indiquent les porteurs du projet.

Lancé en août 2017, l’UMA a été cofondé par Jean Vergès, historien de l’art, et les trois créateurs de SISSO – une agence de communication spécialisée dans la réalisation de visites virtuelles – Benjamin Hélion, Benjamin Lanot et Damien Jacq.