30 juin 2014

Catégories :

Journal de bord, Slim Cheltout en résidence à Berlin

Fichiers liés :

Slim Cheltout était à Berlin pour une période de trois mois du 1er juillet au 30 septembre 2014. Cette résidence été organisée par la mire ** « A ROOF ABOVE YOUR HEAD » 2014 à GLOGAUAIR, Berlin.Une exposition collective* a eu lieu du 19 au 30 septembre 2014, dans l’espace d’exposition de GLOGAUAIR, Berlin :Zwichenzeitlich
* SLIM CHELTOUT,MICHAEL EBERT,EDITH KOLLATH, KARINE PORTAL,KAZUE TAGUCHI,SYLVIE UNGAUER
Vous avez pu suivre ici cette aventure, qu’il a partagé progressivement,sous la forme d’un journal de bord. www.cheltoutslim.com

OPUS 1 :: Le Départ (29/06/2014)

p1020202_0

Demain, départ de Tours à 11h pour Paris Est d’où je prend le Sparnight direction Berlin.
Avec un mélange d’excitation et d’inquiétude, le programme d’hier a été de finaliser mes bagages composés principalement d’une caisse à outils sanglée sur mon habituel chariot.

Me voilà finalement prêt pour rejoindre ma résidence à la « glogauair » de Berlin organisée par l’association  » La Mire  » d’Orléans, qui démarre le 1er juillet et se finit le 30 septembre, trois mois de découverte d’une culture européenne marquée d’histoire.

La question du jour :  » Les roulettes de mon chariot vont-elles tenir le coup ? »

À suivre,
Slim.

OPUS 2 :: Le train (01/07/14)

wp_20140630_006

Les au revoir toujours difficiles avec le ventre noué, je me suis engagé dans mon train pour Austerlitz, la première étape.

La deuxième à été de prendre le metro, et là …
Mon chariot bêtement bloqué au premier portail, la prochaine fois ça sera un mini hélicoptère ultra-puissant ! Enfin libéré. Direction Paris Est.
À 18h58 le train est incroyablement gigantesque. Un nombre incroyable de wagons et le mien ? Il est où ? C’est bon, j’ai cru devoir aller à pied à Berlin.

À suivre,
Slim.

OPUS 3 :: L’arrivée (01/07/14)

opus_3

À 8h45 ce matin j’arrive à la BERLIN HBF (la gare centrale). La nuit à été compliquée, après quelques allées et venues dans ce monstrueux train et plusieurs heures de sommeil aux multiples postures.

L’arrêt tant attendu me met fermement en marche pour un café : ein Coffee !

Le rituel matinal effectué, Valérie Leray, directrice artistique de La mire, me rejoint afin de m’accueillir et me guider jusqu’au lieu où je réside.
C’est super. BERLIN est gigantesque, je vais sûrement un peu me perdre …

Enfin dans mon temporaire chez moi, le temps d’un brin de toilette et hop : c’est parti pour un peu de vadrouille. C’est beau. Je suis à proximité du Landwehrkanal.

L’aventure continue.

À suivre,
Slim.

OPUS 4 :: La découverte des alentours (03/07/14)

ebert_2

Je vous présente EBERT : mon nouveau, pas si jeune, futur fidèle destrier (avec rétropédalage).

ebert_1_0.

Par la suite je suis arrivé à Alexanderplatz, une zone très, très, TRÈS touristique !

Là, on voit l’Allemagne spacieuse et ses architectures gigantesques.Ici : l’église au style gothique

dscn1230Quelle sera la prochaine étape ?À suivre,
Slim.

OPUS 5 :: Le lieu (13/07/14)

slim_atelier_berlin_1

Bientôt je vais aller à la chasse aux objets trouvés pour nourrir mon imagination et commencer à construire ! J’ai hâte de découvrir ce que les personnes abandonnent et laissent pour les autres.
À suivre,
Slim.OPUS 6 :: Les trouvailles (21/07/14)

dessin_trouvailles

À mon habitude, un peu trotteur dans l’âme, je parcours les rues de la ville à la recherche d’objets déposés.

Ils le sont parfois très dignement, avec un message explicite indiquant « Sie dienen » (« servez-vous »).

Il semble qu’ici les personnes emballent proprement dans des cartons ce qu’elles ne désirent plus au pas de leurs portes. Cela me fait penser que dans la société allemande ou du moins Berlinoise, la seconde vie d’un objet a son importance.

Pour mes propres recherches cela comporte également un inconvénient car la concurrence est dure. Récupérer s’avère justement difficile car tout le monde récupère énormément.

imprimante

Espérons que la chance va tout de même jouer en ma faveur.

chili

Je suis allé à un marché incroyable, tout proche de chez moi. J’y ai trouvé beaucoup de choses intéressantes à un prix réellement abordable. Parmi mes achats variés, j’ai découvert des piments à 1€ le kilo. Mmmmh, j’adore ça !!!
Mais à mon étonnement, ils piquent énormément.

Et voici quelque autres trouvailles, en images.

berliner_wall

Dans le prochain Opus, je vais tenter de partager avec vous le « fonctionnement » de ma démarche artistique.

À suivre,
Slim.

OPUS 7 :: Ma démarche (09/08/2014)

Mon travail s’est construit dans un premier temps sur les notions de circulations et de confrontations entre les différents territoires politiques et culturels.

Par la peinture, je construis des espaces de représentation de la figure humaine encrée dans la spatialité graphique d’un textile suspendu, sans châssis.

J’emploie des objets ou matériaux du quotidien, en transformant leurs formes et leurs utilité-es afin de construire en volume les questionnements qui m’animent.

C’est par la construction d’installations « machines » dont le squelette est à base d’objets divers et ou de matériaux de construction que je développe le mouvement. Actionnée, la machine extension fonctionnelle de l’homme répond par ses bruits, moteurs, rouages lumières, frottements, grincements, chaleur et odeur. Éléments remarquablement similaires au fonctionnement de la société, le moteur comme noyau et cœur, les détecteurs comme sens…

Activés par l’intervention ou le déplacement du spectateur, des mécanismes s’actionnent, créant une interface relationnelle entre le corps et l’objet, qui lors de leur fonctionnement nous immerge dans des espaces picturaux.

À travers une démarche nomadique, je questionne le tableau comme architecture. Le tableau architectural réalisé par une facture non-usiné « fait main » joue des codes entre l’œuvre et le spectateur.

Le projet proposé pour cette résidence:

Durant ce temps d’étude, l’architecture du lieu, son utilité en tant qu’espace de recherche, de rencontre, d’échange, de monstration et son paysage extérieur, seront source de questionnement, afin de poursuivre mes recherches sur la question du tableau architectural.

J’ai choisi de construire des installations qui immergent le ou les spectateurs dans un environnement pictural nomadique composé d’images en mouvement. Je souhaite poursuivre ce type de recherche dans un autre territoire culturel et capturer son environnement.

Enfin je souhaite proposer une double présentation : tout d’abord à Berlin dans le lieu de résidence et par la suite en France (à Tours).

L’enjeu d’une rencontre de deux différentes cultures est un apport supplémentaire à la question de déplacement et d’échange.

La pratique :

opus7-aaar-slim_2

Depuis le premier jour, j’étudie l’environnement qui m’entoure : « le Berlin visible ». Ici la communication visuelle est à l’honneur ! Les réunions ou manifestations politiques, les concerts ou autres sont des informations qui se diffusent par l’affiche ou le sticker collé sur toute forme de support.

Le sol quand à lui est plus ou moins occupé par le volume, souvent dédié à la mémoire, au souvenir.

opus7-aaar-slim_4

Je tente donc de collecter le maximum d’objets informationnels (posters, stickers) et de capturer par le dessin des paysages ou atmosphères rencontrés lors de mes déambulations.

Voilà, je retourne à mon aventure.

Quel sera le prochain Opus ?

À suivre,
Slim.

OPUS 8 :: Travail, travail (23/08/2014)

Depuis plusieurs jours, c’est production PRODUCTION.

CALCUL,

Programmation (Arduino )

CALCUL,

Coupe de bois,

CALCUL,

Quoi manger ? Wurst ? Kebab? …. Pâtes !!!

CALCUL,

Dessins, dessins, questionnements, remises en question !!!!

PAUSE,

balade…

Beaucoup de choses, tous les jours je tente de sortir un peu pour vivre la vie Berlinoise (ça reste du travail), mais je dois produire !!

wp_20140721_002

L’exposition est très proche : le 19 septembre!!

Je sais exactement ce que je désire produire et je vous le dévoilerai au fil de l’avancement de la production.

J’ai l’impression d’être un peu farfelu, mais j’aime avoir des projets farfelus et compliqués. Avec de l’entêtement, les difficultés rencontrées deviennent une avancée.

Dans le prochain Opus, vous découvrirez les premières images de l’installation en cours de construction.

À suivre,
Slim.

OPUS 9 :: Une course par-ci par-là… (07/09/2014)

Une course par-ci par-là pour trouver les matériaux nécessaires à la réalisation de ce qui se trame dans ma tête.

wp_20140903_002

C’est toujours compliqué de réaliser à moindre coût une pièce d’art. Mais c’est un défi qui me plait.

Avec mes plans en tête j’explore les magasins de construction et ou d’électronique de mon quartier.

wp_20140824_005

Les habitants de Kreusberg on déposé beaucoup d’éléments, parfois très utiles, comme des sommiers ou des ordinateurs. C’est vraiment gentil de leur part.

À suivre,
Slim.

OPUS 10 :: Le plaisir… (13/09/2014)

moi

Le plaisir est ce moment magique et ambitieux que peut être la réalisation, plus précisément la construction.

Un moment concret ou l’on se laisse absorbé par les possibilités, ou l’on dévie de la trajectoire initiale. C’est du vrai, du compliqué, du « youpi ça marche » ou…. « ça va pas, ça va pas, ça va pas ».

Quelques cheveux en moins et on reprend le problème du début (et ce particulièrement pour l’électronique qui demande une attention folle et beaucoup, beaucoup de temps).

Enfin voilà quelque images qui je l’espère nourriront votre curiosité. D’autres images de l’avancement de l’installation suivront dans le prochain opus.

soudure_relais_3

À suivre,
Slim.

OPUS 11 :: J-2 (17/09/2014)

J-2 : je suis fatigué, épuisé, mais j’aime tellement ça que la fatigue est une transe acceptable (jusqu’à une certaine limite bien sûr).

Je travaille d’arrache pied !!

On ma demandé d’investir une vitrine extérieure avant l’exposition. Lundi et mardi ont donc été des jours consacrés à la création d’une pièce supplémentaire que je vous présente ici. Son titre « SCHICKSAL » signifie « Destinée ».

wp_20140913_005

Et je reprend la finalisation de l’installation.

wp_20140905_008

Et ça continue, encore et encore et encore. Jusqu’au 19 septembre, c’est la folie, pendant que se déroule la Berlin Art Week.

Covers OpenStudios Sept2014 08 24 F outlines

Allez, j’y retourne.

Dans le prochain opus, je vous offre quelques vues sur la pièce principale.

À suivre donc,
Slim.

OPUS 12 :: LE JOUR J

Réglages et détente.

J’ai toujours aimé finir les choses avant le Jour J pour avoir le temps de savourer, et d’aider un peu autour de moi.

Mais cette fois, la machine que j’ai créé dans la vitrine extérieure, dite « le showcase » est très très capricieuse. Son titre « SCHICKSAL » signifie « Destinée ».

Cela rend les choses plus complexes… au beau milieu du vernissage quelques petits ajustements ont été nécessaires.

De son côté, la pièce principale se porte bien. Elle ronronne, s’illumine, gesticule. Sa machinerie lui permet de projeter autour d’elle des paysages berlinois qui se transforment au rythme des lumières et de la morphologie de l’espace d’exposition. Ça tourne !

dscn14312

Je vais maintenant prendre le temps de profiter des galeries et des derniers événements que je pourrai voir avant de partir.

Je dois commencer à préparer mes affaires et fabriquer la boite pour le retour de la pièce.

Les prochaines images à venir : les préparatifs…

À suivre
Slim

OPUS 13 :: Empaquetage (30/09/2014)

C’est le moment de plier bagage.

Avec un peu de tristesse me voilà en train de préparer le départ : le sac de montagne plein, la caisse à outils toujours aussi pleine et le chariot également.

wp_20140925_0051

wp_20140930_0031

 

 

Une boite en carton pour l’installation, que je dois démonter non sans inquiétude…

wp_20140925_0021

 

Une dernière discussion avec les copains à gauche et à droite : Jignesh Panchal (Inde) et Andrea Grotto (Italie), un dernier brunch.

wp_20140926_0051

20140806_152127

 

Un dernier regard par ma fenêtre.

wp_20140930_0061

 

Salut Glogauair.

J’ai réellement apprécié les artistes, Berlin, la coupe du monde (même si on a perdu).

Content de mon voyage et contenent de retrouver mon foyer.

À très bientôt,
Slim

OPUS 14 :: Berlin > Paris (06 & 07/10/2014)

Le 06/10

Départ Berlin —> Paris
À 20 h depart de Berlin HBF vers Paris Gare de l’Est, arrivée à 9h30 du matin.

Ce matin en buvant mon café, la tristesse m’envahit sans vouloir me quitter.

Je re-visualise les premiers pas dans cette grande ville qui ma accueilli et les ressent déjà trop loin, en marchant encore quelques heures avant de prendre mon train.

Les derniers aurevoirs.

Le rendu des clefs et hop on prend le sac et le chariot…

clef_glogauair

les_bagages

s75_direction_hauptbhanof

Une nuit de plomb, l’avantage d’être chargé je pense, et surtout une place couchette.

Slim Cheltout OPUS 14-2 / Journal de bord, Slim Cheltout en résidence à Berlin – AAARevue, 2014

Le 07/10

Ce matin je me suis réveillé en observant les paysages par la fenêtre et je dois avouer que la tristesse du jour passé était devenue de la joie. Je me suis pris à fredonner : « Douce France ».

J’affronte les marches et les bousculades sans fin du métro et arrive gare d’Austerlitz pour prendre mon train en direction de Tours, sous une petite pluie peu sympathique.

Je suis très heureux d’avoir réalisé cette résidence dans le cadre de  » A roof above your head  » avec la mire , et remercie l’équipe de la Glogauair , Valérie Leray , Sergio , Samuel , Michael , Annelie, Jignesh ,Andrea et merci à AAAR pour l’occasion d’écrire se journal.

Je compte exposer le résultat de cette résidence début décembre je pense, donc suivez avec attention l’actualité de AAAR je risque de réapparaître.

J’oubliais… Merci à vous qui m’avez lu.

Et à très bientôt…

Slim CHELTOUT
Atelier MOL porte O
25 rue de la morinerie
37700 St Pierre des Corps
www.cheltoutslim.com

——————————————–

** LA MIRE

Diffusant à la fois la nouvelle génération et des artistes contemporainsplus confirmés, La mire, issue de l’association Lumen créée en 1999,demeure un acteur important de la vie culturelle en Région Centredans les domaines de la photographie et des arts visuels.
En 2012, la mire poursuit son activité entre deux territoires, la RégionCentre et Berlin. Orléans reste le siège social de l’association installéeà Oulan Bator, Pôle d’Art Contemporain. La mire entreprend unnouveau cycle de résidences à Berlin A Roof Above Your Head. Elleengage aussi une nouvelle série Dire le monde/ Donner la parole, uneprogrammation de courte durée d’installations vidéos et/ou dephotographies.
Ces résidences nommées, A Roof Above Your Head, prennent uneforme nomade sur le territoire berlinois. Quatre artistes, issus ducollectif, invités par la mire ont séjourné dans différentslieux et quartiers de la ville (ateliers d’artistes, appartements, lieuxd’exposition, lieux de résidence). Dans ces courtes résidences, lesartistes ont pu lier rencontre/création/diffusion.
En 2013, la mire accompagne le collectif 63.2 pour sa résidence dansle lieu Lage Egal à Berlin et Mode d’emploi à Tours.

Un appel à résidence est proposé aux artistes de la Région Centrepour un séjour de 3 mois au lieu de résidence GlogauAIR, à Berlin dejuillet à Septembre 2014. GlogauAIR est un lieu bien inscrit sur leterritoire berlinois et bénéficie, par son programme de résidence,d’une notoriété internationale.
L’artiste bénéficiera du réseau du lieude résidence, par l’organisation d’une exposition de fin de résidence,d’un open studio et des propositions de conférences.
Cette résidence permet à l’ artiste de la Région Centre de créer surun territoire interdisciplinaire et international. Berlin, est aujourd’huila ville incontournable du processus de création et de diffusion de l’artcontemporain en Europe.

capture_decran_2014-06-30_a_19.29.21