Du 28 Jan au 07 Mai 2011

Vernissage : 27 Jan @ 16h07

Qui admirez-vous ?

18 Cher

Exposition @ la Box

Organisé par :

La Box

Adresse :

rue Édouard-Branly 18006 - Bourges

Plus d'infos

17h : Tirer d’abord, interroger ensuite
.

Une conférence de Guillaume Désanges
Poster d’Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal, 2008

« Depuis quelques années, l’art contemporain nourrit ma vie sensible et intellectuelle, et, je crois, transforme même en partie mon regard sur le monde, mais en retour, un certain nombre de références extérieures au champ de l’art influencent mon travail de commissaire d’exposition et de critique, voire s’y retrouve mêlées. A travers la conférence Tirer d’abord, interroger ensuite, je veux évoquer mon « Hall of Fame », soit certaines personnalités fictives ou réelles que j’admire et qui, bien que très éloignées du monde de l’art contemporain, m’inspirent globalement ou ponctuellement dans mes projets. J’évoquerai ainsi librement et dans le désordre une sélection resserrée de figures aussi diverses qu’Indiana Jones ou le sous-commandant Marcos. »


Guillaume Désanges

Guillaume Désanges : critique d’art et commissaire d’exposition indépendant. Il dirige Work Method, structure indépendante de production. Membre du comité de rédaction de la revue Trouble et correspondant français pour les revues Exit Express et Exit Book (Madrid). Il a coordonné les activités artistiques des Laboratoires d’Aubervilliers (2001-2007). En 2007-2008, il est chargé de la programmation du centre d’art la Tôlerie, à Clermont-Ferrand. En 2009-2011, il est commissaire invité au centre d’art le Plateau-Frac Ile de France, Paris, pour une programmation de deux ans.

18h : Zéro gravitation pour duo martien, un essai romantique

Une perf-romance de haut vol par Dominique Gilliot & Maeva Cunci
Chevreuil-Magnet / Enfance-Gorki / Boîte-Ecume, Dominique Gilliot et Maeva Cunci, 2011
« S’il fallait définir l’objet de l’admiration, il porterait un masque de super héros », écrit Dominique Gilliot dans l’un de ses généreux courriers lors de la préparation de l’exposition Qui admirez-vous?. Elle confie d’emblée son admiration pour le chevreuil empaillé que l’artiste Maeva Cunci avait « héroïcisé » à l’occasion d’une performance en faisant porter à l’animal naturalisé un masque carnavalesque. Gilliot invite naturellement Cunci à participer à l’exposition : elles réalisent l’installation Chevreuil-Magnet / Enfance-Gorki / Boîte-Ecume (2011) composé de la tête de chevreuil empaillée, d’une phrase de Gorki et d’une boîte à objets. La performance sera l’occasion de découvrir les secrets enfouis de ce chevreuil magnétique. Par magnétique, il faut entendre attirance, admiration et cristallisation amoureuse à la Stendhal : un « objet transitionnel représentant un inatteignable idéal, un objet qui tend vers l’‘au delà’, ‘vers qui’, stimulant et mystérieux, lointain et magnétique », explique Gilliot. Du brâme au cri primal de Jim Morrison.

Dominique Gilliot (1975, France) et Maeva Cunci (1979, France) forment un duo à l’occasion. Dominique Gilliot est performeuse et artiste touche à tout, elle pratique la politique du contre-pied permanent, revendique des postures non-abouties et l’utilisation massive de référents musicaux marqués. Maeva Cunci est une artiste hybride et composite. Venant du champ de la danse contemporaine, ses activités voguent de performances collectives en chorégraphies sonores, de travaux d’aiguille en vidéos ou en images recomposées, de mini-sculptures animalières en habillages super-héroïques de créatures empaillées.