01 Oct 2017

Un parcours artistique dans la ville

Catégorie :

41 Loir-et-Cher

30 questions posées par l'artiste Ben aux visiteu·rs/ses de Blois

Organisé par :

Fondation du doute

Adresse :

41000 - Blois

L'amour existe-t-il _ plaque BenVoir l'image en grand
Fondation du doute, Centre Mondial du Questionnement

30 questions posées par l’artiste Ben aux visiteurs de Blois | 30 réponses, et plus encore, à la Fondation du doute.

Ben a choisi de poser 30 questions aux habitant·es comme aux visiteurs et visiteuses de Blois. 30 questions inscrites sur des plaques métalliques, installées dans trente lieux très fréquentés de la ville : au Château royal, siège du pouvoir sous François 1er« Peut-il y avoir pouvoir sans abus de pouvoir ? » ; dans les jardins publics, « Qui décide de ce qui est beau ? »  ; devant les bibliothèques, « Peut-on changer l’homme ? »

L’implantation dans la ville de questions posées par l’artiste constitue un parcours artistique à part entière, une œuvre en forme de débat, de questionnement, une manière d’interpeller la passante ou le passant et de lui indiquer que la réponse à chaque question se trouve forcément à la Fondation du doute.

Le projet artistique de Ben Vautier consiste à faire de Blois le Centre Mondial du Questionnement.

Par ailleurs, il s’agit de faire un lien avec les lieux dans lesquels sont installées les écritures de Ben, d’inciter le public, de manière ludique, à suivre un parcours, d’interrogations en interrogations, pour rejoindre la Fondation du doute où sont censées se trouver toutes les réponses.

Le patrimoine artistique de la ville de Blois est important, bon nombre de questions interrogent l’art, l’égo de l’artiste et la vérité, d’autres encore nous font découvrir des lieux comme la Maison de la Bande Dessinée, nous conduisent vers les jardins de Gilles Clément ou nous incitent à découvrir le grand escalier Denis Papin.

Cette œuvre peut transformer la visite guidée de la ville en véritable dialogue autour des questions posées, assurément une autre manière de rendre la spectatrice active ou le spectateur actif.