20 Mar 2010 de 16h00 à 20h57

Vernissage : 20 Mar @ 16h00

L’Observatoire Photographique Populaire du Paysage (OPPP) – Alain Bublex

37 Indre-et-Loire

Adresse :

Jardin François 1er 37000 - Tours

Plus d'infos

L’Observatoire Photographique Populaire du Paysage (OPPP) est un projet collectif initié par l’artiste Alain Bublex et coordonné par le CCC / Centre de Création Contemporaine de Tours.

En 2000, Alain Bublex travaillait avec habitants, historiens, chercheurs et lycéens de la Ville de Tours pour le «projet en chantier – RN 10 de Tours (France)», produit par l’Agence d’Artistes du CCC. Dix ans après, alors que le paysage urbain est sur le point de se modifier considérablement, Alain Bublex donne un second rendez-vous aux Tourangeaux. Si le lancement de ce projet collectif s’inscrit dans l’actualité de la rétrospective photographique d’Alain Bublex au CCC («15 ans de peinture», 13/03/10-06/06/10), il ne comporte pas de date de fin. Il pourra ainsi être l’objet de manifestations, encore inconnues, dans le futur.

L’Observatoire Photographique Populaire du Paysage (OPPP) s’inspire de l’Observatoire Photographique du Paysage créé par le Ministère de l’environnement. Celui-ci initie depuis 1991, au sein de différents territoires, des séries de prises de vues sous forme de séquences temporelles. Ces séquences photographiques sont constituées par des photographies de portions de paysages re-photographiées régulièrement dans le temps, selon des intervalles variant de quelques secondes à plusieurs décennies. Le principe de ces séries est basé sur la fixité du cadrage de la prise de vue.

Photographes, amateurs, enfants ou adultes, sont invités à participer au développement de l’OPPP de Tours en photographiant ce qui a changé depuis 10 ans dans la ville ou ce qui va changer dans les années à venir, avec une consigne précise : chaque prise de vue doit pouvoir être reprise selon un cadrage identique.
Le site Internet de l’OPPP permet de contribuer en toute souplesse à ce projet. En effet, il offre une consultation exhaustive des photographies réalisées et rassemble tous les outils permettant à chacun de proposer ses propres prises ou re-prises de vues.

L’ensemble des photographies et re-photographies organisées en «séquences paysage» révèle progressivement les modifications subtiles ou brutales du paysage urbain. L’observateur-photographe devient acteur, vigie attentive de l’espace public dont il fait également partie en choisissant de poser un point de vue qui traversera le temps.

Renseignements : contact@observatoirephotographique.fr / 02 47 66 50 00