Du 25 Mai au 23 Sep 2013

Le langage du bois, David Nash

Catégorie :

41 Loir-et-Cher

Organisé par :

Musée de Vendôme

Adresse :

Cour du cloître 41100 - Vendôme

Fichiers liés :

Le sculpteur britannique David Nash crée des sculptures et des installations artistiques dans le monde entier depuis les années 1970.

L’artiste a la particularité de travailler presque exclusivement le bois. Il ne cherche pas à dominer la nature mais il compose avec elle.

Nash s’aide des éléments de la nature pour sculpter ses œuvres : air, eau, feu. Il ajoute les outils modernes : des tronçonneuses assez élaborées.

L’artiste, né en 1945, à Esher, en Angleterre ressent dès son enfance une aversion pour les arbres plantés en ligne.
Après des études au Chelsea School of Art (1969 – 1970), il décide de s’installer à Blaenau Flestiniog, dans le nord du Pays de Galles. Il installe son atelier dans une chapelle désaffectée.

Dans son processus de création, David Nash tient compte de la particularité de chaque essence de bois, il considère l’arbre comme un être vivant.

L’utilisation du bois se matérialise tout au long de son travail par l’emploi de
formes simples et géométriques. La forme de l’œuf représente le fil conducteur de son travail. Nash emploie une technique de taille de l’arbre qui montre la texture de chaque type de bois.

Lors de commandes, il arrive à l’artiste de travailler in situ. Parmi les travaux vivants, l’un des plus remarquables est Ash Dome (1977). Il s’agit d’un espace de 22 frênes plantés en cercle. A mesure que les arbres grandissent, l’artiste modèle la forme qui évolue au fil des saisons.

En 1999, David Nash expérimente le bronze. La fonte devient une façon de
réaliser – à partir du bois – des œuvres monumentales et durables. Le feu a
aussi un rôle primordial dans ses réalisations : la carbonisation donne un état
de surface différent selon l’essence de l’arbre, les nuances de noir varient elles aussi.

Cette exposition réalisée avec la collaboration de la galerie Lelong à Paris
présente des sculptures, estampes et dessins.
croquis

Textes de David Nash
Le chêne
Deux cents ans à grandir, deux cents à mûrir et deux cents à mourir, c’est la règle générale pour le chêne. En mourant, il se rétracte sur la base du tronc.
… Son bois a le caractère de l’arbre vivant : fiable, ferme, solide, dense, lourd, sérieux, une « valeur sûre ». Le chêne, de stature monarchique et mythologique est souvent considéré comme le roi des arbres.

Le noir
Quand on regarde les sculptures en bois, on a tendance à voir « le bois », ce matériau chaleureux et familier, avant de déchiffrer la forme : le bois d’abord, la forme ensuite. La carbonisation change tout. Le végétal se transforme en minéral, le charbon et l’on voit la forme avant le matériau.

L’œuf
La forme de l’œuf nous est familière. Des œufs d’oiseaux aux bourgeons sur les arbres, cette forme signifie un condensé de vie future…
Simple, primordiale, forte, précieuse, un instant de pureté.

Informations pratiques
Ouverture :
10h – 12h et 14h – 18h
fermé le mardi

Tarifs : gratuit