Du 14 Juin au 22 Juil 2014

Vernissage : 14 Juin @ 16h30

La veine, Marie Preston

Catégorie :

18 Cher

Avec Monique Lacroix-Mohy, Claudine Monchaussé et Georges Sybesma

Adresse :

La Borne 18250 - Henrichemont

L’Association Céramique La Borne (ACLB) inaugure le projet des résidences de création céramique débutée avec l’artiste Marie Preston en 2013.

Dans le prolongement du renouveau qu’a pu connaître ce village de potiers traditionnel au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et dans les années 1970 grâce à l’arrivée d’artistes d’horizons différents, le projet de résidences consiste aujourd’hui à stimuler de nouvelles opportunités d’ouvertures en faveur des artistes qui souhaiteraient partager les savoirs et les techniques de La Borne.

Son propos est de générer la rencontre d’un artiste plasticien et d’un ou plusieurs céramistes de La Borne associés dans un projet commun de coréalisation d’œuvres.

Le travail de Marie Preston consiste à inventer des modes de collaboration avec des personnes volontaires en lien étroit avec les spécificités d’un groupe, d’un territoire. `

A La Borne, l’artiste s’est intéressée au lieu et à la longue tradition potière qui s’y perpétue, mais aussi à l’évolution des motivations et des pratiques des céramistes y exerçant. Elle a porté attention au pot tourné et à la jarre, dont la forme trouve un écho direct avec celle des nombreux fours à bois type « Baleine » et Anagama apparaissant comme de gigantesques contenants enterrés dans les ateliers et dans le village.

Le projet du four-moule qu’elle a choisi d’élaborer avec Georges Sybesma fait fusionner l’idée du contenant avec le four. L’objet modelé et estampé sur la jarre du céramiste conçu comme un four fonctionnel devient aussi le support à l’estampage de nouvelles pièces créées dans un jeu de moules et de contre-moules qui jouent d’une forme se modifiant au fil des empreintes.

Dans l’exposition La Veine, Marie Preston compose un parcours fait de photographies, de paroles et des four-moules qu’elle présente en regard des pièces estampées. L’ensemble dialogue avec une sélection de pièces de deux céramistes. Monique Lacroix et Claudine Monchaussé participent depuis plus de cinquante ans à l’enrichissement de ce dialogue fécond que les artistes ont su créer avec la terre et sur les terres de La Borne.