Du 01 Juil au 31 Août 2020

Esprit animaux, Élise Beaucousin

Catégorie :

Résidence de production du 1er JUILLET au 31 AOÛT 2020 Lieu partenaire à Berlin : Berlin Session Residency Organisation : la mire (lamire.org)

Organisé par :

La Mire

La mire propose des résidences A Roof Above Your Head à Berlin sur deux temps de séjour et sont ouvertes aux artistes installée.e.s en Région CVDL en milieu de carrière et plus.

Élise Beaucousin était en résidence d’un mois en 2019 et a exposé ses premières recherches dans l’exposition de groupe Du Noir dans du Blanc, conceptualisée par Valérie Leray pour le collectif la mire avec les artistes Ben Glas ( Art sonore-USA), Bas Keteelars(Dessins-NL), Stephan Halter( Installations/Peintures-DE), Stephanie Gerner(Photographie/Installation-DE) à GlogauAIR à Berlin.

Élise Beaucousin est en phase de production à Berlin sur ce second séjour au Berlin Session residency.

« • Je souhaite poursuivre l’observation des végétaux dans les environnements populaires de Berlin.
• Je privilégierai l’observation nocturne pour détacher les silhouettes des plantes et ressentir une atmosphère différente de la présence des végétaux dans l’espace urbain.
• A partir de dessins d’observation et la réalisation de patrons, je travaillerai par la couture des formes de velours s’articulant les unes dans les autres.
• Les morceaux de velours noirs seront imaginés comme des présences de végétaux la nuit, dans l’espace du rêve.
• A l’atelier, je souhaiterai aussi travailler sur le mouvement de la lumière du jour avec Dessin d’acier.
• Je réaliserai plusieurs recherches formelles enregistrées par la photographie, pour faire évoluer mon approche plastique de Dessin d’acier.
• Pour imaginer les motifs de Dessin d’acier, j’observerai le mouvement des végétaux, le rapprochement de leurs éléments, leur frôlement, leur vibration visuelle dans l’espace urbain de Berlin.  »

« Ma pratique du dessin entremêle des éléments végétaux et minéraux, des relevés d’architecture, des cartes de géographie.

La lenteur et la précision de la réalisation sont des éléments constitutifs de mes œuvres graphiques. Elles me permettent de puiser dans un imaginaire et le souvenir de sensations issues de mon expérience de la nature. J’ai installé mon atelier dans le Loir et Cher en France et travaille dans un rapport constant à la lumière particulière des bords de Loire, à son interaction avec la surface du fleuve. Mes différentes manières de dessiner, sur le papier et dans l’espace d’exposition, reposent sur mon observation des interactions de la lumière sur des matières, des surfaces, et sur l’illusion de mouvement que cela produit.

Mes dessins se déploient en invitant à parcourir les surfaces, les rassemblant par le regard, en s’immergeant dans un espace : des surfaces mentales.