Du 14 Sep 2013 au 02 Fév 2014

Vernissage : 13 Sep @ 16h30

en france, Stephane Calais

Catégorie :

37 Indre-et-Loire

Adresse :

Jardin François 1er 37000 - Tours

Visite privée

Rencontre avec Stéphane Calais dans son exposition.*
Signature de son nouveau portefolio
vendredi 31 janvier à 18h30

* dans la limite des places disponibles. Réservation conseillée

Le CCC présente la nouvelle exposition personnelle de Stéphane Calais. Considéré comme l’un des artistes français importants de sa génération, Stéphane Calais a multiplié ces dernières années de nombreux projets en France et à l’étranger, en galerie ou dans le cadre de commandes privées comme les peintures murales monumentales réalisées en 2012 pour la Tour Havas. «en France» est la première exposition personnelle qui lui est consacrée depuis 2008 dans une institution française.

C’est l’occasion pour l’artiste de se concentrer sur l’un des multiples aspects de sa pratique : l’exposition est en effet exclusivement consacrée à la peinture. Elle réunit un ensemble de tableaux récents ou inédits ainsi que plusieurs grandes peintures murales. Explorant les possibles de ce medium, Stéphane Calais joue ici de la diversité des formats et des matériaux, accordant une importance égale au papier et aux œuvres murales, utilisant des cadres épais, des petites toiles achetées dans des bazars ou des toiles-objets d’une forte épaisseur.

Stéphane Calais 'Le grand masque aux fleurs' encre et acrylique sur toile. 200. Photo F. Doury. Collection privée Paris
Stéphane Calais ‘Le grand masque aux fleurs’ encre et acrylique sur toile. 200. Photo F. Doury. Collection privée Paris

 

Multiple dans ses références, ses styles et ses univers chromatiques, la peinture hybride de Stéphane Calais intègre tout à la fois les codes du décoratif, de l’abstraction et de la représentation. Une ambiguïté à laquelle font écho les seules figures présentes dans l’exposition : les masques. Comme le décor, ils sont des surfaces appliquées sur d’autres, dissimulant tout en se montrant avec évidence.
L’artiste se joue aussi des changements d’échelles, entre extrait et totalité, détail, all over et cadrage. Il repeint les détails de certains tableaux agrandis à la dimension du mur, en accroche d’autres sur les reproductions numériques de leurs propres fragments. Tout au long de l’exposition, Stéphane Calais opère ainsi des glissements, des déplacements de la lecture et de la perception : “tout concourt à placer différents regards sur un même paysage ou créer différents paysages pour un seul regard” (S. Calais).

Stéphane Calais 'Papouasie', 2008. Encre et acrylique sur toile. Photo : Gilles Rentiers
Stéphane Calais ‘Papouasie’, 2008. Encre et acrylique sur toile. Photo : Gilles Rentiers

 

Le choix d’une exposition de peinture, en deux dimensions, peut avoir un caractère singulier pour qui connaît le travail protéiforme de Stéphane Calais. Jusqu’à présent, le dessin a toujours été revendiqué par l’artiste comme son langage premier, à la base de tous les autres. L’exposition proposée au CCC fait le point sur la spécificité et le développement de sa pratique picturale qui accède peut-être aujourd’hui à une nouvelle forme de liberté et d’autonomie.

Entrée gratuite
Du mercredi au dimanche et les jours fériés, de 14h à 18h

AUTOUR DE L’EXPOSITION DE STÉPHANE CALAISVisites commentées
Chaque premier samedi du mois à 16h30
les samedi 05/10/13 – 02/11/13 – 07/12/13 – 04/01/14 – 01/02/14
Pour découvrir ou revoir l’exposition, accompagné d’étudiants du Master Histoire de l’art de l’Université de Tours dans le cadre de la formation à la médiation initiée en 2010 par un partenariat entre le CCC, le Jeu de Paume hors les murs, l’Université François Rabelais et la Ville de Tours.
Possibilité de visite couplée avec l’exposition du Jeu de Paume au Château de Tours, le samedi à 15h.