Du 07 Avr 2012 au 30 Déc 2014

72 vitraux originaux, Sarkis

Catégorie :

41 Loir-et-Cher

Commande exceptionnelle de la Région Centre

Adresse :

rue des Argillons 41150 - Chaumont-sur-Loire

Plus d'infos

sarkis-a

Les productions de Sarkis, d’un profond humanisme, consistent en des mises en scène composées d’objets, sculptures, aquarelles, photographies, films, créés par l’artiste lui-même, qui se nourrissent de références à l’histoire, la philosophie, les religions, les arts ou la géopolitique. Elles tentent en permanence de bâtir un pont entre les œuvres du passé et le monde contemporain. Qu’il s’agisse d’œuvres d’art, d’œuvres monumentales, de quartiers urbains, ce sont des lieux entiers qu’il investit dans des conditions sans cesse changeantes (matériau, lumière et couleurs).

« Ailleurs Ici », l’œuvre originale de Sarkis au Domaine de Chaumont-sur-Loire s’enrichit de 40 vitraux. Présentée à partir du 8 avril, cette série inédite vient prolonger le parcours, inauguré en 2011 avec 32 premières oeuvres. Sarkis a conçu ce parcours de lumière comme un cheminement initiatique et mental à travers lequel le visiteur construit sa propre histoire. Ses productions, d’un profond humanisme, consistent en des mises en scène composées d’objets, sculptures, aquarelles, photographies, films, créés par l’artiste lui-même, qui se nourrissent de références à l’histoire, la philosophie, les religions, les arts ou la géopolitique. Les images, spécialement choisies et travaillées par l’artiste, trouvent leur place dans des espaces jusqu’alors non exploités du château, comme les appartements des invités, mais aussi dans la Tour d’Amboise, l’Office et les Cuisines.

Du 08 avril 2011 au 31 décembre 2014.

sarkis-3

Sarkis conçoit ce parcours de lumière comme un cheminement initiatique et mental à travers lequel le visiteur construit sa propre histoire. Il place un vitrail devant les fenêtres de l’aile sud et de l’aile ouest du Château, dans les cuisines et l’Office. Ces vitraux, dévoilant des images de vie et de mort, d’amour et d’architecture fixent dans l’instant des histoires passées et des visions futures. Sarkis confronte des images de techniques anciennes, par exemple une photographie de mosaïque, avec une image de la vie quotidienne.

La réalisation de cette nouvelle œuvre de Sarkis s’est organisée en deux temps. En 2011, une trentaine de vitraux ont été conçus et installés devant les fenêtres de l’aile sud. En 2012, une deuxième série de vitraux prend place dans l’aile ouest, les cuisines et l’Office du Château.

Le château est l’espace de l’œuvre, qui à travers la lumière exalte sa vie et son histoire. Pour cette raison, Sarkis a souhaité conserver certaines des pièces du Château en l’état, utilisant les objets qui y sont entreposés comme des témoins de l’histoire des lieux. L’artiste utilise la lanterne du 19ème siècle, en juxtaposant aux vitraux déjà existants, des verres de couleur rouge. Une lanterne suspendue devant la fenêtre filtrera la lumière en autant de facettes colorées.

Au second étage de l’aile sud, devant chaque fenêtre des petites chambres de bonnes, des vitraux jouent avec la lumière et les divers objets occupant la pièce. Dans l’aile ouest, les cuisines et l’Office, ils déclinent une vision poétique initiant un nouveau dialogue entre l’œuvre et la pierre.

Ces vitraux se transforment au gré d’une lumière toujours changeante. La nuit, ils sont éclairés par des diodes, prenant le relais de la lumière naturelle.

sarkis-4

tarif_0