2 octobre 2017

Catégories :

Déclic’Critique n° 3, Clemi (Centre pour l’éducation aux médias et à l’information) : COMMENT REPÉRER UN SITE SATIRIQUE ?

Déclic’Critique n° 3, Clemi (Centre pour l’éducation aux médias et à l’information) 

Le Clemi produit une série de modules vidéo illustrant des cas concrets d’éducation aux médias et à l’information dans le premier et le second degré. Comment démêler le vrai du faux, identifier un site web, démasquer la publicité cachée, repérer les stéréotypes sexistes ? Quelles activités peut-on proposer en classe pour que les élèves gardent une certaine distance critique face aux productions médiatiques ? Déclencher un déclic pour développer leur esprit critique, tel est le sens des Ateliers Déclic’Critique du Clemi. Crocodiles à Paris : info ou intox ? Ce numéro s’intéresse aux sites satiriques qui publient de fausses informations sur les réseaux sociaux. Le site Science info a publié un article expliquant qu’à la suite d’inondations à Paris des crocodiles du zoo de Vincennes se sont échappés dans les égouts. Citant un appel à la vigilance de la préfecture de Paris, l’article paraît sérieux. Il a donc été amplement partagé sur Twitter et Facebook et affiche plus de 90 000 vues. Mais comment les élèves de quatrième du collège Constant Chlore vont-ils s’apercevoir que le site Science info est en fait un site satirique ?

Le kit pédagogique complet est téléchargeable.

KIT PÉDAGOGIQUE EN LIGNE

Objectif

– Identifier la source d’un contenu

Notions clés

– Fiabilité et viralité d’un contenu publié sur les réseaux sociaux : le nombre de vues ne garantit pas la véracité d’une information. Selon une étude de l’université de Colombia et l’Institut National Français, relayée par Slate en juin 2016, 59 % des articles partagés sur Twitter ne sont pas lus par celui qui les partage. Pour s’assurer de la fiabilité d’une information, il faut d’abord vérifier la source et ensuite recouper l’information, en consultant d’autres sites d’informations reconnus.

– Fake news : ce terme désigne à l’origine un faux article issu d’un site satirique comme le Gorafi par exemple. Par extension, cette expression a été utilisée pour désigner une information erronée, diffusée volontairement par son auteur. Dans le cas du site scienceinfo.fr , seule la page « À propos » permet de comprendre qu’il s’agit ici d’un site satirique qui « publie des informations totalement fausses ». En raison de la viralité de ce type de contenus, ces sites gratuits dont le modèle économique est basé sur la publicité, se sont multipliés ces dernières années. Le plus connu est le site du Gorafi mais on en trouve dans tous les secteurs de l’information : sport (footballfrance.fr), médias (piremedias.com), etc. Voir le top 20 des sites parodiques.