15 juin 2017

Catégories :

La coopération à la manière du Lam Lille Métropole, musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut

Carnet de coopération #5, Comité national de liaison des EPCC (Établissement public de coopération culturelle), juin 2017

Si l’expérience acquise permet de stabiliser les principales caractéristiques de ce qu’est un établissement public, il n’en est pas forcément de même en ce qui concerne la coopération culturelle. Chaque jour, les équipes doivent porter une attention particulière pour rendre possibles les dynamiques de coopération entre les collectivités publiques, entre les structures et les réseaux professionnels tout en recherchant des articulations capables de créer des synergies au plan local, métropolitain, régional et national, européen et international. C’est pour comprendre cette alchimie des projets, des établissements et des territoires et par ces publications que le comité national de liaison a proposé aux équipes de direction des établissements publics un espace de parole et d’analyse permettant une exploration et une formalisation de ce qui fait coopération sur un territoire aujourd’hui. Aussi, nous posons l’hypothèse qu’entreprendre la coopération offre un accélérateur et un intensificateur de projets politiques et culturels. L’objectif de ce Carnet de coopération monographique est de mieux comprendre la manière dont un établissement (ou plusieurs établissements) met en œuvre et anime les différents processus de coopération : quelles sont les principales caractéristiques de ces coopérations ? Quels sont les effets recherchés ? Quelles difficultés ont été à surmonter pour améliorer l’efficience d’un projet de coopération ? Quels sont les prochains défis dans les années à venir ?

La publication est téléchargeable.