Du 30 Août au 17 Nov 2019

La peinture contre l’image, Jean Fourton

Catégorie :

37 Indre-et-Loire

Organisé par :

Château de Tours

Adresse :

Avenue André Malraux 37000 - Tours

Jean Fourton est né en 1934. Après plusieurs semaines de traversée de l’Océan sur un vieux cargo, à 17 ans, il avait déjà fait le tour des États-Unis en auto-stop. Il a un passé de chercheur, aventurier, philosophe, humaniste, un présent de psychanalyste, écrivain, peintre. L’art a toujours accompagné son quotidien.

Ses mentors furent d’abord Lacan qui fut son psychanalyste didacticien à la fin des années soixante. Celui-ci gardait dans son cabinet une oeuvre de Jean. C’était une laque représentant une passe marine. Il y eût aussi Barthes avec lequel il correspondait. Puis Soulages qui joua pour lui un rôle considérable, l’encourageant à exposer à Paris pour la première fois.

Jean Fourton a connu enfant la Guerre à Tours. Son oeuvre en porte parfois les stigmates. Il y revenait il y a une dizaine d’années avec une exposition en Bibliothèque Centrale.

Aujourd’hui, une exposition panoramique de 1953 à 2019 nous présente l’exploration incessante et discrète d’un peintre précurseur sur presque sept décennies qui dit NON au tout pour l’image et OUI à la pensée, à l’humour parfois…

Lorsqu’on lui demande, en fin de compte, ce qu’il cherche comme ça depuis 85 ans, il nous répond : « Mon apprentissage continue. Contre la dictature de l’image, je cherche à peindre la parole comme un littoral, une écriture de vérité. »
« La peinture contre l’image » :

En peinture mes formats sont devenus plus modestes, au profit de la création de tapisseries d’Aubusson plus monumentales. Je me suis éloigné une nouvelle fois des rives du figuratif, comme en témoignait ma récente exposition à Bruxelles. Le travail de matière continue à me mobiliser. Le goudron encore se montre parfois. Toujours des pigments purs.

Je ne suis pas avare d’interventions avec des aménagements de surfaces textiles, des coutures à la ficelle, des trous et déchirements dans la toile, des empiècements de jute ou de satin, l’utilisation de poudre de marbre, de kaolin, de caséine, d’extraits siccatifs d’écorces d’orange, de pulvérisations, de nacre, dorures de cuivre ou de bronze… à palette débridée.

Infos pratiques

Horaires d'ouverture

du mardi au dimanche de 14h à 18h.
Fermeture le lundi et les 1er janvier, 1er mai, 14 juillet, 1er novembre, 11 novembre, 25 décembre.

Tarifs

4,20€ plein tarif 2,10€ tarif réduit Gratuité pour les scolaires et demandeurs d’emplois.