Du 06 Fév au 20 Juin 2016

Estampes, Éditions LEIZOROVICI

Catégorie :

41 Loir-et-Cher

Renaud Allirand, Agnès Dubart, Pascale-Sophie Kaparis et Muriel Moreau.

Organisé par :

Musée de Vendôme

Adresse :

Cour du cloître 41100 - Vendôme

Fichiers liés :

Dès la naissance, en 2009, de la Galerie Leizorovici, l’ambition est de proposer aux artistes une nouvelle visibilité en les incitant à produire une image en plusieurs exemplaires. Historiquement, l’estampe est intimement liée au livre.
Poésie et littérature accompagnées d’illustrations perdurent toujours.

Après plusieurs années passées à collectionner, Daniel Leizorovici devient éditeur.
Il travaille aujourd’hui avec une trentaine d’artistes.
Pour cette exposition au musée de Vendôme en collaboration avec la galerie, quatre artistes ont été choisis : Renaud Allirand, Agnès Dubart, Pascale-
Sophie Kaparis et Muriel Moreau.

Cet accrochage présente des œuvres exploitant plusieurs techniques de gravure. Il permet aussi de découvrir les thèmes explorés : la nature, l’architecture, les êtres fantastiques.
Cette exposition, présentée dans la salle d’art contemporain du musée, sert de base de travail aux ateliers d’arts plastiques dans le cadre du service éducatif.

Muriel MOREAU, née en 1975, se forme à l’Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg et termine ses études à Berlin. Ses eaux-fortes mêlent des formes végétales à des formes organiques.

« Mon travail de plasticienne s’oriente autour de la dimension poétique propre à la nature. Dans mes créations, je veux reproduire la sensation, l’illusion de pénétrer en soi-même, de se replier en son être intérieur et de rentrer en contact avec la matière qui nous entoure, en particulier la matière végétale.
Petit à petit, des ponts s’établissent entre le paysage extérieur et celui plus introspectif du corps humain« .
Muriel Moreau

Agnès DUBART, née en 1985 à Lille, s’est formée à l’école des Beaux-Arts de Valenciennes. Elle utilise différentes techniques pour graver le bois ou le métal.
Dans ses grandes xylogravures, dans ses eaux-fortes et aquatintes, elle donne vie à un monde de grotesques. Son monde est peuplé d’êtres fantastiques, d’arbres aux ramifications infinies, de personnages dansant de folles farandoles.
Ses recherches sont nourries des traditions flamandes ancestrales. Son travail explore la représentation du corps, les symboles et le cycle de la vie.

Pascale-Sophie KAPARIS, née à Casablanca en 1959, vit et travaille à Paris. Elle a fréquenté régulièrement le Centre de la gravure de la Louvière en 2012 et 2013.
Le corps, la matière organique, son exploration et ses transformations sont l’objet de sa réflexion. La pratique de l’estampe convient parfaitement aux recherches de l’artiste.
Sa fascination pour le morcellement la conduit grâce aux techniques du multiple à diversifier les expérimentations : variations à partir d’une matrice, rehauts au stylo rouge, application de bandes de tipex.

Né à Antony en 1970, Renaud ALLIRAND, pratique aussi la photographie et le dessin figuratifs sous le pseudonyme de Dip. Ses dessins sont souvent en noir et blanc, réalisés à l’encre de chine.
« L’archéologie, l’architecture et les lumières, celles des vitraux et celles du Nord où j’ai travaillé pendant dix ans, me fascinent« .
Renaud Allirand

Informations pratiques
Ouverture jusqu’au 31 mars
10h – 12h et 13h30 – 17h30
fermé le mardi et le dimanche,

à partir du 1er avril
10h – 12h et 14h – 18h
fermé le mardi et le 1er mai
Tarifs gratuit