Du 20 Mar au 11 Juil 2021

Enfances

Catégorie :

18 Cher

J'ai le goût du merveilleux. Ce sont des restes d'enfance. Il n'y a pas de création sans ça. Romain Gary

Organisé par :

Galerie Capazza

Adresse :

Grenier de Villâtre 18330 - Nancay

Plus d'infos

Enfances est une exposition conçue comme une ode à l’émerveillement.

Elle offre au regardeur, à travers les expressions d’une soixantaine d’artistes, la possibilité de (re)plonger en enfance, à travers une vision poétique et intime de celle-ci.

Le thème a été offert aux artistes permanents de la galerie, selon un rituel annuel ; il a également donné lieu à un appel à projet, pour lequel 17 artistes invités ont été retenus, sur plus de 250 dossiers reçus.

Cette exposition reste fidèle à l’esprit de la galerie : une invitation à dérouler le fil d’Ariane de la création contemporaine, à se laisser surprendre, émouvoir, attendrir par les oeuvres proposées.

Jean-Gilles Badaire a réinterprété en peinture les rares photographies d’enfance en sa possession, d’autres ont mis en image leurs souvenirs marquants, à l’image de Fabrice Rebeyrolle, ayant peint l’église d’Auvers-sur-Oise, village de son enfance, tout en rendant hommage au peintre qui l’aura honorée avant lui.

Philippe Charpentier quant à lui nous emmène en ballade dans les jardins de son enfance, aux couleurs chatoyantes.

Certains artistes se sont tournés vers le jeu : Christine Fabre, et ses boîtes-souvenirs, où les parties de dame et dominos des vieilles voisines ressurgissent ; Jacques Rieu, sculpteur de l’ossuaire, nous offre un jeu d’osselets, tandis que les billes s’invitent dans les sculptures de Gérard Fournier.

Daphné Corregan est partie de collaborations avec ses petits enfants pour faire naître une série en lien avec le monde d’Harry Potter, alors que Nathalie Grall a tiré ses gravures sur des pages de cahier…

La figure de l’enfance est également traitée avec tendresse dans les oeuvres pleines d’humanité d’Alain Boullet, de Fanny Ferré, de Franta, de Jean-François Fouilhoux ou de Jacques Renoir.

Les couleurs vives et la poésie enfantine sont présentes dans les univers de la peintre danoise Inge Hørup, Eliane Larus ou les boites-collages de Guy Mansuy, les sculptures de Françoise Carrasco ou Jacky Coville…

Parmi les artistes invités, on pourra découvrir les univers poétiques et plus construits de Pierre Riba, Nathalie Cirino, Edith Schmid, Gérard Beaucousin.

Le ludique s’invitera à la fête avec les robots de Gille Monte Ruici, les oeuvres textiles de Françoise Bartlet, les sculptures de Jean-Yves Gosti, les playgrounds de Wenqi Liu… Le fantastique sera Les artistes invitésreprésenté par Emä Leonie et ses masques céramique, ou par Emmanuelle Renard avec ses peintures aux univers fantasmagoriques et aux couleurs vives.

Des univers aux lumières plus sombres mais non moins poétiques seront présents à travers les peintures d’Anna Maria Cutolo, de Jean-Charles Quillin, de Nata Marcillac et les monotypes de Corinne Cesca ou les photographies de Laetitia Lesaffre et Peter Zupnik.

Une exposition aux multiples univers et sources d’inspiration, une invitation à la contemplation, à retrouver le sérieux des enfants qui jouent… des pointes d’humour, de nostalgie, de tendresse… une main tendue vers la légèreté, plus qu’indispensable en ces temps troublés.

Laura Capazza-Durand

Les artistes invités

Françoise bartlet,Gérard beaucousin, Marcos Brêtas, Corinne Cesca, Nathalie Cirino, Anna Maria Cutolo, Ule Ewelt, Gille Monte Ruici, Jean-Yves Gosti, Emä Léonie, Laetitia Lesaffre, Nata Marcillac, Jean-Charles Quillin, Emmanuelle Renard, Pierre Riba, Edith Schmid,
Peter Župník

Pierre Riba

sculpture

Pierre Riba est né en Ardèche en 1935
D’abord peintre dans les années 60-70, puis dessinateur, architecte, illustrateur… il s’intéresse ensuite à la sculpture, et se consacre très vite à un matériau qui le séduit par ses possibilités plastiques : le carton cannelé.

Fusion (2019) – Carton cannelé, résines cire et graphite – 80 x 120 x 15 cm ©Galerie Capazza

Je m’intéresse aux travaux à dominante monochrome, au minimalisme, à l’art africain, à celui des Cyclades, à l’art néolithique.
Pierres, traces, fossiles, dolmens, grottes, œuvres primitives plutôt que classiques, tout cela me fascine.
Je cherche à travailler vers l’universel (le cercle, la sphère, l’ovale…)
Par la sobriété, la simplification des formes, ma quête est celle de l’essentiel.

Pierre Riba

Nathalie Cirino

sculpture

Née en Allemagne en 1972, Nathalie Cirino a grandi dans le sud de la France.

Equilibre VII (2020) – Calcaire et platane – 29 x 53 x 12 cm ©Galerie Capazza

En sculpture, les formes épurées révèlent la force et la complémentarité des matières. A la fois organiques et animales, futuristes et architecturales, elles font le lien entre le primitif et le contemporain ; modernes et intemporelles à la fois.
Nathalie Cirino

Gérard Beaucousin

sculpture

Gérard Beaucousin est né le 15 mai 1952.
Artiste autodidacte, il ouvre son atelier en 1976.

Route des îles (2020) – Laiton martelé patiné – 59,5 x 43,5 x 22 cm ©Galerie Capazza

Oblongues, sensuelles, rigides, d’une symétrie oscillante, personnages, fleurs, profils et pierres d’équilibre, les sculptures de Gérard Beaucousin se répondent douces et rassurantes Pierre Escot

Edith Schmid

gravure

Edith Schmid est née au bord du lac de Constance en Suisse en 1957.

Il était une fois, 1392020 IV (2020) – Zinc gravé à l’eau-forte – 52 x 52 cm ©Edith Schmid

Son travail se situe dans l’univers de l’écriture, des signes et des lettres; des mots plus ou moins déchiffrables, rendus illisibles. Une sorte d’usure des lettres jusqu’à ce qu’ elles prennent corps, qu’elles deviennent figuratives.
La dimension visuelle s’impose. Mais, en insistant, il y a toujours un contenu, un message à déchiffrer. La lettre-image reste porteur de sens.

 

Infos pratiques

Horaires d'ouverture

-du 20 mars au 11 juillet : samedis, dimanches et jours fériés / 10h-12h30 et 14h30-19h
- le lundi 5 avril : 10h-12h30 et 14h30-19h
- le jeudi 13 et le vendredi 14 mai : 10h-12h30 et 14h30-19h
- le lundi 24 mai : 10h-12h30 et 14h30-19h

Tarifs

Droit d'entrée : 6€