Du 02 Juin au 28 Sep 2013

Vernissage : 02 Juin @ 13h00

Alter, Emmanuel Saulnier

Catégorie :

37 Indre-et-Loire

Organisé par :

Eternal Network

Co-organisé avec :

Galerie contemporaine de Chinon

Adresse :

Place Saint-mexme 37500 - Chinon

Plus d'infos

Alter, une œuvre d’Emmanuel Saulnier
Commande artistique pour le musée d’Art et d’Histoire de Chinon, dans le cadre de l’action Nouveaux commanditaires* de la Fondation de France.
Médiation : Anastassia Makridou-Bretonneau, Eternal Network
Partenaires : Fondation de France, ville de Chinon

Une histoire à commémorer pour la ville de Chinon
En 1997, un médecin d’origine juive, fait une demande de réalisation d’un mémorial à la mairie de Chinon. Ce mémorial doit rendre hommage à la communauté juive chinonaise du Moyen Âge et du massacre dont elle a été victime en 1321. Cette demande est restée sans suite jusqu’à ce que Yves Dauge, alors sénateur-maire de Chinon, ouvre à nouveau ce dossier et le confie à son adjointe à la Culture, Marie-Michèle Esnard, en 2003.

Une étude historique et une commande artistique pour un épisode tragique
Pour préserver les origines citoyennes de la demande et garantir la qualité artistique, la municipalité fait appel, par l’intermédiaire d’Eternal Network, à l’action Nouveaux commanditaires initiée par la Fondation de France qui donne la possibilité à des citoyens de passer commande à un artiste.
Les commanditaires et le médiateur agréé de la Fondation de France, Anastassia Makridou-Bretonneau, souhaitent mener au préalable une étude scientifique rigoureuse, afin d’approfondir les éléments historiques existants et s’assurer de la véracité des faits.
Sur les conseils d’éminents historiens, Annegret Holtmann-Mares, docteur en histoire, spécialiste des communautés juives dans le Royaume de France à l’époque médiévale, a été missionnée pour la réalisation d’une recherche. Les résultats de son étude constituent en soi un pas important dans la compréhension des faits et de leur contexte.

Renouer le lien entre Chinon et son histoire
Mais en éclairant ainsi une mémoire enfouie si riche, on induit déjà la question de sa restitution. Comment l’exposer, au- delà de la communauté scientifique et un public restreint, au regard du monde contemporain, aux habitants et visiteurs de la ville?

C’est à travers ce cheminement que l’art semble finalement le langage le plus approprié pour donner un sens à ces événements dans le présent. Sur une proposition du médiateur, l’artiste Emmanuel Saulnier a été invité à travailler sur cette commande. Questionnant depuis plusieurs années la notion de mémoire, notamment avec une œuvre emblématique comme Rester-Résister dans le parc du Vercors, l’artiste semble alors le plus à même d’apporter une réponse subtile à ce sujet complexe et douloureux.
marionkalter

D’une commande singulière à une œuvre universelle
Après un premier projet écarté en 2009 suite aux nombreuses difficultés rencontrées, le médiateur en concertation avec l’artiste propose à la ville de Chinon d’entamer une réflexion sur une éventuelle évolution de la commande. La réponse est Alter, une double sculpture en verre posée à même le sol. Elle est composée de deux formes longilignes évoquant des altères et sur lesquels sont posées de longues aiguilles en fragile équilibre.

L’un des éléments est rempli d’eau et l’autre d’encre noire. Chaque partie participe à l’ensemble sans se défaire de son intégrité. Deux formes, deux matières, mises en vis-à-vis, côte à côte, en parallèle, à l’image d’une dualité écartée.

La petite et pourtant infranchissable distance qui les sépare est aussi le lien qui les unit. Cet écart n’est autre que cet espace de dialogue qui anime toute construction de pensée dont nous sommes les indispensables bâtisseurs.

L’œuvre d’Emmanuel Saulnier est présentée à la collégiale Saint-Mexme à partir de juin 2013, avant son installation définitive au musée d’Art et d’Histoire en 2014.

* L’action Nouveaux commanditaires initiée par la Fondation de France permet à des citoyens confrontés à des enjeux de société ou de développement d’un territoire, d’associer des artistes contemporains à leurs préoccupations en leur passant commande d’une œuvre. Son originalité repose sur une conjonction nouvelle entre trois acteurs privilégiés : l’artiste, le citoyen commanditaire
et le médiateur culturel agréé par la Fondation de France, accompagnés des partenaires publics et privés réunis autour du projet. nouveauxcommanditaires.eu – fondationdefrance.org

INFOS PRATIQUES
lieu : collégiale Saint-Mexme, Chinon, Indre-et-Loire
temps de présentation de l’œuvre :
juin et septembre: de 15 h à 18 h – les samedis, dimanches et jours fériés 

juillet et août: de 15 h à 18 h – tous les jours
tarif : 3 €
renseignements: patrimoine@ville-chinon.com – 02 47 93 04 92 – www.eternalnetwork.frFacebook .