Du 14 Oct au 22 Nov 2019

Fase, four movements to the music of Steve Reich, Anne Teresa De Keersmaeker

Catégorie :

45 Loiret

En 1982, Anne Teresa De Keersmaeker s’imposait sur la scène internationale avec Fase, Four Movements to the Music of Steve Reich, un spectacle qui fit date dans l’histoire de la danse postmoderne.
La pièce est composée de trois duos et d’un solo, tous chorégraphiés sur des œuvres de Steve Reich, le pionnier de la musique répétitive (ou « minimaliste ») américaine.

De Keersmaeker se sert des structures musicales de Reich pour développer son propre langage gestuel, qui complémente la musique plus qu’il ne la redouble. Danse et musique explorent le même principe structurant : le « décalage de phase » à l’intérieur du jeu des répétitions.
Par légers glissements, infimes variations, des mouvements synchrones se mettent doucement à se décaler, donnant naissance à un miroitement complexe de formes et de motifs en perpétuelle mutation.
Ce spectacle, qui fait partie intégrante du répertoire de la compagnie de danse Rosas, a depuis lors été représenté sur les scènes du monde entier.

En 2018, pour la première fois dans la longue histoire de Fase, Anne Teresa De Keersmaeker a transmis la pièce qu’elle a toujours dansée elle-même à deux nouvelles danseuses.

Cette exposition retrace l’histoire de Fase et de ses différentes reprises, en présentant des notes de travail, des lettres, des documents personnels de la chorégraphe, ainsi que des imprimés graphiques, des articles de presse, des critiques et des photos par Herman Sorgeloos, Anne Van Aerschot, et d’autres collaborateurs.

Anne Teresa De Keersmaeker fait irruption sur la scène artistique contemporaine au début des années 80, avec des pièces devenues depuis lors des références incontournables.
Écrites selon des principes de musique répétitive, Fase en 1982 puis Rosas Danst Rosas l’année suivante renouvellent le lien pour partie distendu entre musique et danse depuis les travaux de Merce Cunningham et John Cage.
Ce qui frappe dans ces premières œuvres, c’est leur extrême maturité chorégraphique, assise sur une pratique virtuose du mouvement et un lien quasimathématique à l’espace et au temps.
Tous les spectacles à venir sont déjà contenus dans cette grammaire épurée : Anne Teresa De Keersmaeker a trouvé son sillon et ne cessera de le creuser avec ténacité.
Avec une incomparable force de travail, une ouverture aux styles musicaux les plus divers et une capacité à s’approprier toutes les influences chorégraphiques, l’artiste belge construit un répertoire vivant, jalonné de pièces emblématiques telles Mozart/Concert Arias, Rain ou plus récemment Zeitung et The Song.
Un répertoire qu’elle entretient avec sa compagnie, Rosas, et l’école qu’elle a créée à Bruxelles en 1995, P.A.R.T.S.

Infos pratiques

Tarifs

Entrée libre